matin brun 8

Dans un premier temps, la suppression des chats et des chiens sous de faux prétextes servis par des scientifiques manipulés par l’État, puis l’abolition du droit de s’exprimer librement par la suppression de la gazette locale dénonçant les procédés éhontés du pouvoir en place. Ce comportement peut être justifié par le fait que les gens se plaisent tellement à être « normaux », à être conforme au reste de la société et à rentrer dans le moule.